Certification

Certification de praticien en maïeusthésie


Le projet est ici de certifier une compétence, et non pas uniquement de simples savoirs.
Cette certification atteste que le praticien est validé dans sa compétence sur le plan de l'exercice de la maïeusthésie, qu’il a été validé par ses pairs en ce domaine, qu'il peut prétendre apporter une aide avec cette approche.
Le processus de certification permet de boucler la formation en "Maïeusthésie - communication thérapeutique et assertivité".

Cette certification ne constitue pas un document accrédité par l'administration, par l'état ou par le ministère de la santé, mais il permettra à un usager de s'assurer que celui qu'il consulte a bien été formé et certifié dans le domaine de la maïeusthésie.
La certification de praticien en maïeusthésie ne permet pas de prétendre à la qualification de psychothérapeute. Pour une telle qualification, le praticien devra s'en remettre aux réglementations en vigueur, aux instances ou aux syndicats correspondants.
 

Auditeurs libres
Il est également possible de participer à cette session en auditeur libre.
  • Pour les stagiaires, c’est l’occasion d’apprendre avec les situations abordées, les commentaires et les corrections ; c’est aussi une possibilité unique de découvrir comment se passe la certification.
  • Pour les praticiens certifiés, c’est l’occasion de se remettre dans le bain de la maïeusthésie, et aussi de soutenir les postulants.

Prérequis

  • Avoir suivi les niveaux 1, 2, 3 et 4 étudiant, au moins une fois. Selon les postulants, il peut être nécessaire de suivre plusieurs fois le même niveau, pour accéder à une compétence suffisante.

  • Avoir mis en œuvre un nombre suffisant d’entretiens d’accompagnement, selon les principes enseignés.

  • Accepter et signer la procédure de certification (document téléchargeable en bas de page)
  • Accepter et signer les chartes du praticien en maïeusthésie (document téléchargeable en bas de page)

  • Produire une « Synthèse de mise en œuvre » transcrivant 2 entretiens d’accompagnement. Le document doit tenir sur une trentaine de pages ; il devra être remis aux certificateurs au moins 3 mois avant la date de la certification.

Déroulement de la session

La session se déroule en groupe, sur 2 jours, elle est animée par 2 certificateurs en maïeusthésie.
Au cours de cette session, 3 postulants sont évalués, sur la base de 3 prestations :

  • une synthèse de mise en œuvre, qui aura été remise aux certificateurs 3 mois avant la session

  • un exposé oral sur la maïeusthésie

  • un entretien d’accompagnement thérapeutique


Les livres et les publications de Thierry Tournebise comportent un grand nombre de données disponibles pour éclairer tous ces points.
Liens vers ces publications : Psychopathologie, Validation existentielle, Positionnement du praticien, Communication thérapeutique, Assertivité, Reformulation

La synthèse de mise en œuvre

Il s'agit pour le postulant de rapporter dans un écrit, le déroulement de 2 accompagnements (réalisés avec 2 personnes différentes).
Le postulant réalisera cette transcription aussi précisément que possible. L’exactitude événementielle absolue par rapport à la réalité n’est cependant pas requise. Il y a même possibilité de modifier quelques points si cela rend l’échange plus compréhensible par écrit. Ce qui importe, c’est que l’entretien montre une cohérence dans l’esprit maïeusthésique.

Dans cette synthèse, le postulant fera apparaître :
  • le verbal : les propos de celui qui le consulte et ses propres propos
  • les nuances non verbales, qui donnent tout leur sens aux phrases et aux questions utilisées : son non verbal, et aussi le non verbal de celui qui le consulte
  • les liens entre les propos rapportés et les principes de maïeusthésie mis en œuvre lors de ces entretiens, qu’il nommera et décrira précisément. Le postulant mettra finement en rapport ce qu'il rapporte des propos de celui qui le consulte et de ses propres propos, avec les moyens maïeusthésiques utilisés (même si cela n’est réalisé qu’après coup, car dans l’élan de l’entretien, le praticien fait ce qu’il a à faire avec spontanéité et sans calculs. Seule une analyse ultérieure, en différé, peut amener à nommer ce qui a été utilisé).

Chaque entretien doit tenir sur environ 15 pages - le document complet doit tenir sur 30 pages.
Le document devra respecter la charte graphique de présentation (un document Word sera remis au postulant lors de son inscription).


Lors de la session de certification, un des certificateurs lira ce document devant le groupe, et effectuera des commentaires pédagogiques, tant pour le postulant que pour les auditeurs libres.

L’évaluation de cette prestation écrite portera sur :
  • La fluidité de l’échange rapporté
  • La qualité verbale rapportée
  • La qualité non verbale explicitée
  • La capacité à mettre en rapport ce qui s’est passé avec les principes maïeusthésiques

L’exposé oral sur la Maïeusthésie

Le postulant fera un exposé court - 15 min environ - pour décrire ce qu’est la maïeusthésie de son point de vue.
Il ne s’agit pas ici d’un exposé exhaustif, mais d’un partage les éléments essentiels du point de vue de ce qui a touché le postulant, ou de ce qui lui semble le plus important. Les points clés de la maïeusthésie devront néanmoins être présents.

L’évaluation de cette prestation portera sur sa capacité à énoncer les principes de la maïeusthésie.

L’entretien d’accompagnement thérapeutique

Le postulant réalisera un entretien d’accompagnement thérapeutique avec une personne présente en tant qu’auditeur libre.

Les quatre points forts qui seront notés chez le postulant portent sur :
  • Sa spontanéité face la personne qui consulte
  • La qualité verbale des questions ou remarques qu'il propose à celui qu’il accompagne
  • la qualité non verbale des questions ou remarques qu’il propose à celui qu’il accompagne (notamment au niveau de la qualité de sa validation existentielle)
  • Le fait d’être libre de la recherche de solution, de mettre en œuvre remédiation et/ou déploiement
La souplesse et la capacité d’improvisation de choses nouvelles et appropriées entrera aussi en compte, ainsi que la difficulté du cas proposé par le patient.

Modalités d’évaluation

Chacune de ces prestations est notée, selon des critères identifiés. Une appréciation globale pourra nuancer la note, soit en cas de valeurs limites, soit en cas de manques majeurs malgré une note correcte.
Le certificat de praticien en Maïeusthésie est acquis avec une note de 150/200.


Remarque importante :
Une note inférieure à 150/200 permettra de repérer les points forts et les points faibles du postulant, afin d'ajuster sa compétence. Elle aura valeur d'évaluation formative, et sera abordée de façon didactique.
Le but sera de permettre au postulant de perfectionner les points précis sur lesquels il doit mettre son attention pour perfectionner son approche, et non de le sanctionner.
Le but ne sera jamais de piéger le postulant, mais de l'accompagner dans l'exercice de sa future activité.

Document de référence

Le document "Certification maïeusthésie, Procédure et chartes" :
  • reprend tout le processus de la certification
  • présente les chartes du praticien en maïeusthésie